TradiNews

Actualité(s) du Traditionalisme Catholique

25 mars 2015

Liste des textes ajoutés récemment

[Le Figaro / AFP] Amende requise pour injure contre Taubira

SOURCE - Le Figaro - AFP - 25 mars 2015

Une amende de 3000 euros a été requise aujourd'hui contre l'abbé Xavier Beauvais, poursuivi pour injure publique raciale pour avoir lancé "Y'a bon Banania, y'a pas bon Taubira" lors d'une manifestation du mouvement catholique Civitas. Cette manifestation contre la "christianophobie" faisait suite au mouvement contre ce qu'il a appelé le "pseudo-mariage de la loi Taubira", le mariage homosexuel. En soutane devant le tribunal, l'abbé, qui officie à la paroisse Saint-Pie X de Marseille après avoir été pendant onze ans curé de la paroisse intégriste de Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris, a plaidé l'ignorance. N'ayant ni ordinateur ni téléphone portable, ne lisant pas les journaux, ne regardant pas la télévision, il a soutenu qu'il ne connaissait pas la connotation raciste de l'ancien slogan de la marque de chocolat en poudre. Selon lui, Banania faisait référence à la famille, "parce que la loi qu'elle a réussi à faire passer est un élément de destruction de la famille". Il a ajouté que le tirailleur sénégalais "s'est battu pour la France" tandis que, de son point de vue, la ministre de la Justice se bat contre. "Je ne suis pas raciste, c'est contraire à ma religion", a-t-il assuré.

[Credidimus Caritati] Il y a 24 ans, Mgr Lefebvre était rappelé à Dieu


SOURCE - Credidimus Caritati - 25 mars 2015

Voici un témoignage de l’abbé Victor-Alain Berto, son théologien au Concile :.
« J'avais l'honneur, très grand et très immérité, je le dis devant Dieu, d'être son théologien. Le secret que j'ai juré couvre le travail que j'ai fait sous lui, mais je ne trahis aucun secret en vous disant que Mgr Lefebvre est un théologien, et de beaucoup supérieur à son propre théologien - et plût à Dieu que tous les Pères le fussent au degré où il est ! II a un « habitus » théologique parfaitement sûr et affiné, auquel sa très grande piété envers le Saint-Siège ajoute cette « connaturalité » qui permet, avant même que l'habitus discursif intervienne, de discerner d'intuition ce qui est et ce qui n'est pas compossible avec les prérogatives souveraines du Rocher de l'Eglise. 
« Il ne ressemble en rien à ces Pères qui, comme l'un d'eux a eu le front de s'en vanter publiquement, prenaient des mains d'un « peritus », dans la voiture même qui les amenait à Saint-Pierre, le texte « tout cuit » de leur invention « in aula ». Pas une fois je ne lui ai soumis un mémoire, une note, un canevas, sans qu'il les ait revus, rebrassés, repensés et parfois refaits de fond en comble, de son travail personnel et assidu,. Je n'ai pas « collaboré » avec lui ; si le mot était français, je dirais que j'ai vraiment « sublaboré » avec lui, selon mon rang de théologien particulier et selon son honneur et sa dignité de Père d'un Concile œcuménique, Juge et Docteur de la Foi avec le Pontife Romain...» (le 3 janvier 1964). 
in Fideliter N°81, mai-juin 1991, pp. 31-32